Bâtiments municipaux

CM 29/09/2015 – Accessibilité des personnes handicapées

La création d’une commission communale n’est pas une réponse satisfaisante

La loi handicap date de 2005. Depuis 10 ans, son application n’avance que trop lentement, notamment à Mornant.
On ne peut que déplorer que des travaux pourtant budgétés depuis plusieurs années, soient reportés d’année en année. Exemple : les toilettes de salle Noël Delorme.
Cette loi de 2005 visait à rendre les lieux publics accessibles dans un délai de 10 ans, soit au 1er janvier 2015. 10 ans de délai, c’était pourtant long pour agir au niveau de la commune.

Lors du dernier conseil communautaire de septembre 2015, la COPAMO a exposé une démarche nettement plus avancée que Mornant.
Les élus communautaires ont d’ailleurs pu le constater en ce qui concerne différents équipements qui accueillent du publique situés à Mornant.
Gabriel VILLARD a présenté l’agenda d’accessibilité Programmée (Ad’ap) qui a été voté à l’unanimité.

Pourquoi ne pas déléguer ce qui concerne Mornant à la COPAMO qui a déjà une commission depuis fin 2008 ? Il suffirait d’une convention signée entre la commune et la COPAMO.
Cela permettrai de s’inscrire dans une mutualisation des moyens au service des administrés.

Les personnes handicapée vivant à Mornant n’ont pas besoin d’un nouveau « comité Théodule ». Les handicapés ont besoin que les élus agissent. 10 ans, c’est trop long.

La création d’une commission mornanto-mornantaise ne permet pas de répondre de façon satisfaisante à la problématique. Nous affirmons qu’il faut s’inscrire dans une dynamique intercommunale pour que les choses avancent réellement.

D’autant plus qu’il est bien stipulé dans la délibération du conseil municipal de Mornant du 29/09/2015 que « ces commissions ont un rôle consultatif et n’ont aucun pouvoir de décision ».

CM 3/11/2014 – Salle des fêtes

Projet de locaux pour les services techniques sur le site Grange Dodieu, terrain des Tuileries (Contrat 2015 Ville de Mornant-Conseil Départemental). AEPM intervient :

« Il y a effectivement un besoin évident de nouveaux locaux pour les services techniques. L’emplacement choisi nous semble intéressant. Cependant, ce site pourrait aussi accueillir à terme une nouvelle salle des fêtes, éloignée du centre bourg pour éviter les nuisances sonores, et profitant des nombreux équipements qui vont y être installés : barreau routier, parkings… Il nous paraît donc dommage d’utiliser tout le foncier acheté par la commune sur ce site uniquement pour les services techniques. A l’époque de l’achat des terrains, à des tarifs tout à fait intéressants  de 20€/m², l’opposition avait proposé d’acheter une parcelle plus importante. La majorité n’avait pas souhaité aller dans ce sens. Aujourd’hui, ne pourrions-nous pas envisager d’optimiser le foncier sur ce secteur : par exemple en mutualisant des locaux techniques avec  le département ? Ou en envisageant des locaux techniques en rez-de-chaussée et une salle des fêtes à l’étage ? Nous demandons qu’un débat soit ouvert au sein du conseil sur ce sujet de nouvelle salle des fêtes. Lorsque le foncier sera totalement consommé sur ce secteur, il sera trop tard pour envisager une telle hypothèse. »

 Actuellement, la question des salles devient critique à Mornant. Même si le réaménagement de la Caserne avenue de Verdun donnera un peu d’air aux associations et aux activités périscolaires mai pas avant fin 2016 et il ne résoudra pas toutes les questions notamment celle d’une salle des fêtes hors du village et répondant aux attentes des Mornantais. Nous avions largement évoqué ce projet lors de la campagne et nous espérons que les élus majoritaires prendront cette question à bras le corps.

Ancienne caserne des pompiers

La majorité déclare que le recensement des besoins des associations est presque abouti. Elle annonce vouloir maintenant mettre en place un groupe de travail…
Ouverture septembre 2016.
A suivre.

La volonté de créer un bâtiment énergétiquement remarquable est affichée. Sera-t-elle mise en œuvre ?